Céline et le P-EZ

PISSEDEBOUT a rassemblé quelques témoignages de ses client-e-s, voici celui de Céline …

temoignage-pissedebout-celinePISSEDEBOUT : Bonjour, peux-tu nous parler un peu de toi ?

J’ai 28 ans, je suis chargée de com’ pour une assoc qui défend les droits de l’homme (mais surtout de la femme), j’aime la musique live et les sports outdoor.

PISSEDEBOUT : Quand as-tu acheté ton 1er pisse-debout ( à peu près, hein ) ?

6 mois

PISSEDEBOUT : Quel(s) modèle(s) ?

En silicone

PISSEDEBOUT : Es-tu satisfait-e de ton pisse-debout ?

OUI OUI OUI

PISSEDEBOUT : Quelle est la dernière fois que tu en as eu besoin ?

Il y a un mois

PISSEDEBOUT : Tu en as besoin souvent / rarement / régulièrement ?

rarement

PISSEDEBOUT : Dans quelles conditions ?

En festival

PISSEDEBOUT : Pourrais-tu nous faire partager un peu de ton expérience ? Une anecdote ? Un conseil ?

La dernière fois que je l’ai utilisé, c’était en festival, en plein centre de Bruxelles. Je ne vous raconte pas la file pour aller pisser du côté des filles. Je vois, chez les garçons, une place dans un bloc d’urinoirs où trois hommes avaient déjà commencé leur affaire. Je m’installe, sors discrètement l’engin et me soulage. Amusée, je constate que deux de mes voisins ont arrêter leur besogne et me dévisagent, ahuris. Quelque chose dans leurs regards m’accuse de leur voler leur dernier privilège de mâle. Le troisième, un grand sourire aux lèvres, me lâche un « Badass la meuf ». Plus tard, on se recroise et il me pose des questions, ça l’intéresse. Il me félicite pour mon audace. C’est déjà pas évident pour un mec de se détendre dans un urinoir, me dit-il, alors pour une fille…

Publicités